Accueil du site > Acteurs et actions > PTF du CRR-MC > Projet d’appui à la filière riz (PAFIRIZ)

Projet d’appui à la filière riz (PAFIRIZ)

Contexte de l’intervention

JPEG - 2.6 ko

Le projet d’appui à la filière riz (PAFIRIZ) s’inscrit dans le cadre d’une modernisation de l’agriculture familiale, au sein d’une filière qui dispose à la fois d’un gros potentiel de production, de marchés urbains en forte croissance (au niveau local et de la sous-région) et où les revenus, pour l’essentiel, restent aux mains des ménages ruraux. Dans une perspective de moyen terme, le PAFIRIZ vise à contribuer aux 2 objectifs globaux suivants :
- limiter la dépendance du Bénin aux importations alimentaires par le développement de la filière rizicole nationale. Le Bénin importe beaucoup de riz alors que le potentiel local est encore sous exploité. Il s’agit donc de diminuer la part du riz importé dans la consommation nationale de riz afin de limiter la vulnérabilité des consommateurs aux flambées des prix internationaux.
- augmenter les revenus ruraux. La sécurité alimentaire passe aussi par la sécurisation des revenus des populations pauvres pour l’achat des produits alimentaires. L’enjeu sera ici d’accroître les revenus issus de la production, de la transformation et de la vente de riz local.

De manière spécifique, le projet doit permettre d’augmenter l’offre de riz local de qualité capable de concurrencer les importations en appuyant les maillons de production, de transformation et de commercialisation de la filière. Dans cette logique, le projet compte intervenir à trois niveaux de la filière que sont la production, en aval de la filière (transformation et de commercialisation) et au niveau de l’organisation de la filière.

La stratégie mise en place par le projet pour l’atteinte des résultats fixés pour les volets aménagement et transformation-commercialisation prévoit les grandes étapes suivantes :
- Identification des promoteurs qui commence avec l’introduction d’une demande dont vous pouvez télécharger le formulaire ici
- Appui au montage technique et économique des projets
- Présélection et sélection des projets et mobilisation de la contribution des promoteurs
- Réalisation des travaux et acquisition des équipements

Ces différentes étapes doivent permettre d’appuyer des promoteurs privés individuels ou associés à améliorer leurs conditions de travail au niveau de la production rizicole (par l’aménagement de bas-fonds et l’acquisition des équipements nécessaires) pour une meilleure production en quantité et qualité.

Pour contribuer à l’atteint de ces résultats le CRR-MC, en tant qu’organisation professionnelle agricole et démembrement du CCR-B, se propose d’assurer un accompagnement efficace et productif des promoteurs du Mono Couffo tout au long du processus d’investissement. C’est pour cela que nous soumettons à votre appréciation cette note technique organisée autour des principaux points que sont la présentation du CRR-MC, notre compréhension de la mission et la démarche méthodologique qui sera mise en œuvre pour l’accomplissement de la mission.

Les activités déployées devront notamment conduire, d’une part, à la mise en place des mécanismes permettant de développer l’investissement privé dans la riziculture et la petite irrigation centrés sur des riziculteurs confirmés désireux et capables d’accroître leurs surfaces en riz tout en se professionnalisant et, d’autre part, au développement de petits promoteurs privés individuels ou associés en modernisant les activités de décorticage et de transformation de manière générale doublé d’appuis à la commercialisation.

Les résultats ne pourront être atteints sans s’assurer d’un accompagnement efficace des promoteurs tout au long du processus d’investissement. Pour ce faire, il est prévu de faire appel aux organisations professionnelles, telle CRR-MC, travaillant de longue date au renforcement des capacités de leurs membres, ainsi qu’à des prestataires de proximité ancrés dans le milieu local afin de se charger du suivi-appui-conseil des promoteurs partenaires du projet tout au long des différentes étapes mises en œuvre. Les activités seront prises en charge par des représentants de CRR-MC (animateurs et élus) accompagnés de prestataires de proximité.

Actions du CRR-MC

Dans les départements du Mono et du Couffo, le CRR-MC devra assurer la mise en œuvre de toutes les activités de suivi-appui-conseil de proximité auprès des promoteurs identifiés. Il s’agira aussi de favoriser le renforcement des capacités du Conseil à travers la participation active de ses membres et animateurs dans le domaine des aménagements hydro agricole.

Dans ce cadre, les services à apporter par CRR-MC consisteront à :
- appuyer l’identification de promoteurs privés pour l’aménagement de bas-fonds en vue de la riziculture ainsi que pour les activités de transformation et commercialisation du riz ;
- réaliser les diagnostics de référence ;
- suivre, accompagner et renforcer les promoteurs sélectionnés tout au long des différentes étapes prévues ;
- assurer les activités de suivi-évaluation locale suite à l’intervention du projet (situation de référence et évolution) ;
- appuyer et renforcer les organisations de producteurs au niveau infra quant à la prise en charge des activités de suivi-appui-conseil afin d’assurer un transfert efficace de certaines responsabilités en la matière ;
- appuyer l’identification et le suivi des tâcherons locaux ;
- appuyer les bureaux d’études chargés de l’appui au montage des dossiers techniques et économiques dans la collecte des données de base essentielles.

Publié le mercredi 21 juillet 2010.