Accueil du site > Actualités > L’augmentation de la production se heurte à des défis relatifs à la (...)

L’augmentation de la production se heurte à des défis relatifs à la qualité

D’après un rapport de l’USDA, en avril 2008, le gouvernement sénégalais avait lancé sa « Grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance » (GOANA). L’objectif de ce programme était d’augmenter considérablement la production de riz, d’améliorer la sécurité alimentaire et de réduire la dépendance vis-à-vis des importations. Les surfaces consacrées à la culture du riz dans la Vallée du fleuve Sénégal ont augmenté, passant de 80 000 ha en 2007/08 à 125 000 ha en 2008/09. Ceci a engendré une augmentation spectaculaire de la production de riz paddy au Sénégal, passant de 193 379 tonnes à environ 508 000 tonnes dans le courant de la campagne 2009/10. De nouveaux accords de financement entre la Millennium Challenge Corporation et le gouvernement sénégalais mettront 540 millions US$ à disposition, dont 170 millions US$ seront utilisés pour convertir 36 500 ha supplémentaires à la culture du riz, générant une production supplémentaire de riz paddy de 219 000 tonnes d’ici 2015. Ces 147 000 tonnes supplémentaires d’équivalent riz blanchi porteront la production intérieure en 2015 à 50 % de la consommation intérieure, contre un niveau actuel oscillant entre 20 et 30 %.

Publié le jeudi 22 septembre 2011.